Photo_KriefLA REFLEXION DU MOIS

La mort de l’empreinte conventionnelle semble inéluctable dans la mesure où l’empreinte optique s’impose chaque jour un peu plus dans les cabinets dentaires. Les laboratoires de prothèse qui n’ont pas emprunté la voie du numérique ont du souci à se faire quant à leur existence.

LE CONGRÈS DE L’ADF SOUS HAUTE SURVEILLANCE 

Suite aux récents attentats qui ont mis Paris à feu et à sang, le congrès de l’ADF sera placé sous le signe de l’inquiétude……l’Association Dentaire Française, dans un communiqué diffusé via la presse fait état de fouilles à l’entrée du Congrès qui n’aura qu’un accès unique, côté Paris et de contrôles d’identité au sein même de l’enceinte de l’exposition. Ces mesures seront elles suffisantes ? Certes pas, mais y a t’il des mesures suffisantes et efficaces en matiére de terrorisme : aucune mesure ne semble l’être. Fallait il maintenir le Congrès ? Malgré le danger potentiel je réponds oui, car le supprimer eût été une manière de « plier » devant la barbarie.

Les délégations étrangères, la québécoise en tête, a décidé de venir à Paris : Bravo au monde entier qui réagit avec courage aux intimidations et aux tueries sans fondements des terroristes qui prétendent appliquer les préceptes d’une religion dite radicale qui n’existe pas.

Venez nombreux et bravez les intimidations : nous Peuple de France, enfants de Hugo, Zola et Chateaubriand devons montrer au monde notre courage et notre soif de savoir ! Vive la France Libre et Indépendante.

                                                                        André Krief

« MÉDECINE BUCCO-DENTAIRE » ?

Ce titre pompeux que certains médias et certaines instances formatrices, ordinale, et syndicales ont attribué à notre exercice est une vaste fumisterie comparable à un écran de fumée dont on recouvre les mensonges : comment parler de médecine et de santé bucco-dentaire dans un pays où les soins dentaires et médicaux sont ridiculement honorés et où les centres de traitements low-cost sont principalement dirigés par des financiers totalement étrangers à la dentisterie? Comment peut on tenter de berner les patients en laissant croire que le niveau de nos soins est tiré vers le haut alors que la triste réalité clinique quotidienne démontre qu’à peu près seulement 10% des praticiens (soit environ 4000 chirurgiens-dentistes) pratiquent des soins de qualité et passent plus de temps à refaire des traitements imparfaits réalisés par des praticiens incompétents plutôt que de réaliser des traitements conservateurs ? Toutes les enquêtes menées par les instances professionnelles et les organes de presse dentaire tentent de faire croire que les patients sont globalement satisfaits de leurs praticiens : évidemment, étant donné l’ignorance dans laquelle on berce les patients, ces derniers se fient plus à la personnalité du praticien qu’à ses compétences professionnelles.

A QUOI SERT L’ACADÉMIE ?

L’Academie Nationale de Chirurgie Dentaire a un nouveau président. Je respecte profondément cette vieille institution mais je persiste à la comparer à une « Grande Muette » qui n’a qu’un avis consultatif en cas de « gros problèmes de santé publique », et qui ne se manifeste jamais en d’autres occasions, même si ces dernières mettent en péril la santé dentaire des patients.

L’Academie, droite dans ses bottes, ne réagit jamais, ne s’exprime jamais, ne communique qu’avec ses membres qui bénéficient de « conférences » tenues secrètes et méprise par là même l’ensemble de la profession qui est tenue à l’écart comme une pestiférée.

Ma question est légitime : pourquoi l’Academie, mis à part le prix qu’elle attribue annuellement à un praticien se tait-elle en permanence ? Est elle sourde ou aveugle ? Sans doute les deux ! Comme toutes les Académies nationales, l’Académie de chirurgie dentaire se drape dans sa dignité sans dénoncer la dégradation de notre système de santé.

S’agirait’il d’un silence politique savamment orchestré afin de ne pas inquiéter la population ? L’air du temps consiste à ne pas « faire de vagues »……on achète la paix sociale à coups de silences sans se préoccuper des conséquences désastreuses de ces silences !

J’ai souvent posé la question à certains de ses membres  ainsi qu’à ses présidents, mais je n’ai obtenu que de vagues réponses restées lettres mortes car non relayées.

André Krief

Les Dernières Mises En Ligne

Notre confrère québécois Jean Monat, a eu l’excellente idée d’associer la société Voyages Voyabec aux Journées Dentaires Internationales du Québec de telle façon à...

Distribué par Codimed et conçu par Directa, ce merveilleux petit instrument qui n'est pas sans rappeler certains porte fils inter dentaires manquait à l'arsenal...

Comme chaque année, les entretiens de BIchat ont connu un énorme succès avec une participation qui a largement rempli l'amphithéâtre du Palais des Congrès....

Mardi 24 novembre Les augmentations osseuses pré il plantaires de la mandibule dans la région postérieure Réhabilitation esthétique antérieure et occlusion Le recouvrement radiculaire : quand et...

-  La ROLLS ROYCE DES SIEGES : les SIEGES OPERATEURS COMMERCIALISES PAR LA SOCIETE CODIMED Ces sièges sont particulièrement étudiés pour économiser nos colonnes vertébrales...

Publicité