Les indispensables

–  La rolls royce des sièges : les sièges opérateurs commercialises par la société Codimed

Ces sièges sont particulièrement étudiés pour économiser nos colonnes vertébrales soumis en permanence à des positions et à des torsions particulièrement redoutables. Ils m’ont permis de supprimer mes douleurs vertébrales, tqui sont celles de tous les praticiens et de permettre grâce à leurs accoudoirs de soulager également mes coudes évitant ainsi la réapparition de tendinites fort douloureuses.

La possibilité de rendre le dossier mobile d’avant en arrière  et réglable en hauteur permet de le rendre solidaire des mouvements de votre dos qui de trouve soutenu en permanence. De plus, l’assise horizontale du fauteuil peut basculer vers le sol en réalisant un angle de 15 degrés qui permet de détendre les disques intervertébraux au niveau de L4-L5. Ce siège devrait être présent dans tous les cabinets dentaires.

Le ditramax

Mis au point par le talentueux Patrice Marghossian de Marseille, ce dispositif permet de s’affranchir de l’arc facial. D’une utilisation très simple et parfaitement codifiée sur le dispositif lui même, le Ditramax est indispensable lors des réhabilitations esthétiques dans les cas d’usure et dans tous les cas où  doit être définie la ligne su sourire